L’essentiel sur l’Apprentissage

Un parcours en Apprentissage s’articule autour :

  • D’un dispositif proposé par alternance entre le CFA et l’entreprise Employeur
  • D’une formation pratique en entreprise suivie par un Maître d’Apprentissage
  • D’un enseignement théorique et une formation pratique en CFA, avec un suivi individuel professionnel
  • D’un enseignement général

L’apprenti(e) est salarié(e) de l’entreprise qui le recrute pour son projet de formation, ce qui lui donne les mêmes droits et devoirs que tout autre salarié. Le rythme de l’alternance de la formation suivie est variable, selon le niveau du diplôme et la spécialité préparés.

Tout jeune âgé de 16 à 25 ans peut entrer en formation par Apprentissage, à la condition de signer un Contrat d’Apprentissage avec l’entreprise Employeur, contrat permettant l’inscription au CFA de la Mouillère. Des dérogations à ces limites d’âge sont possibles.


Nouveau !

L'entrée en apprentissage est désormais possible jusqu'à 30 ans en région Centre-Val de Loire. C'est une expérimentation prévue par la Loi Travail, entrée en vigueur au 1er janvier 2017 dans 7 régions.

Sept régions expérimentent actuellement la possibilité d'entrée en apprentissage jusqu'à 30 ans, au lieu de 25 ans, selon un décret publié fin décembre 2016 au Journal officiel. La Bretagne, la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire, le Grand Est, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et les Pays de la Loire participent à cette expérimentation prévue par l'article 77 de la loi travail.


Les rôles de chacun :

  • L’Apprenti(e) : il / elle effectue les tâches confiées par l’entreprise, suit les enseignements, travaux dirigés ou pratiques proposés par le CFA, et satisfait aux contrôles des connaissances
  • L’Entreprise : elle dispense une formation pratique, méthodique et complète à un métier, durant les années du contrat
  • Le CFA : il assure la formation générale en lien avec la partie technologique (théorique et spécialisée), l’enseignement pratique complète la formation en entreprise. Son financement est assuré par la contribution obligatoire (Taxe d’Apprentissage) versée par l’entreprise

Les atouts pour l’Entreprise :

  • Une expérience professionnelle concrète et reconnue
  • Un intérêt accru pour la formation
  • Une rémunération financière pour l’apprenti(e)
  • Un transfert de savoir-faire par le biais de l’alternance
  • Renforcer ses équipes et conforter sa compétitivité
  • Préparer l'avenir de son encadrement (l'Apprentissage permet un renouvellement progressif des effectifs)
  • Recruter des collaborateurs formés en interne, à la culture de l’entreprise, et à ses techniques
  • Favoriser l'insertion professionnelle des jeunes
  • Bénéficier d’avantages financiers :
    • L’exonération de charges salariales et patronales
    • Le crédit d’impôt Apprentissage (État)
    • La prime à l’apprentissage
    • La prime de l’État au recrutement d’apprentis supplémentaires
    • Les aides spécifiques de l’AGEFIPH pour la formation de public handicapé

Nos formations accessibles par Apprentissage 

      • CAP Fleuriste – 2 ans
        Accessible près après la 3èmeEn savoir +
      • CAP Agricole – 2 ans :
        • Aménagements Paysagers - En savoir +
        • Ouvrier d’Exploitation Agricole – Option Horticulture - En savoir +
        Accessible après la 3ème
      • Brevet Professionnel Fleuriste (niveau Bac) – 2 ans :
        Accessible après un CAP Fleuriste -
        En savoir +
      • Bac Pro - 3 ans : Accessible après la 3ème ou un CAP Agricole
      • BTS Agricole Productions Horticoles - 2 ans
        Accessible après un BAC - En savoir +
      • Licence Professionnelle Valorisation des Ressources Végétales - 1 an
        Accessible après un BAC+2 - En savoir +

Poursuite d'études : Certificat de Spécialisation, Ecole d'ingénieur, ...